Chronologie et synthèse des événements à Landouge mise à jour le 23 juillet 2012

Spoliation d’une école publique et déshérence des élus

 

 

 


1er acte : Le 2 septembre, 2 jours avant la rentrée, la municipalité de Limoges impose à l’école publique de Landouge l’accueil dans ses locaux d’une école privée sous contrat, l’obligeant à libérer l’une des salles dédiées à la garderie et aux activités d’éveil, réquisitionnant des toilettes, la moitié de la cour et l’intégralité des préaux des 300 élèves de l’élémentaire pour les 50 élèves de cette école privée !! au mépris qui plus est des règles de sécurité puisque les assurances n’acceptent pas de couvrir les risques survenant entre des enfants relevant d’entités scolaires différentes (publique et privée) et séparés dans la cour par un simple ruban de chantier

Une école privée spolie les enfants d’une école publique à Limoges, grâce à la nomenklatura locale.

Espaces spoliés par l'école privée du 2.09 au 14.11 (voir la pose du portail après le 14.11))


Une cabale médiatique stigmatisant le conseil local des parents d’élèves dont le seul combat est pourtant l’intérêt des enfants, en aucun cas une remise en question de l’existence de cette école privée, accompagne le premier acte de cette spoliation.

Les propos calomnieux du Populaire du Centre


Les parents lancent une pétition pour récupérer les locaux, soulèvent les problèmes de sécurité et demandent des précisions sur la durée de cette installation lors des réunions organisées avec la mairie et l’inspection académique

Tract des parents d'élèves de Landouge distribué le 06 09 2011


2ème acte  : Le 6 octobre, la désaffectation des locaux est soumise au vote du Conseil municipal, locaux mis jusque-là à la disposition gratuite de cette école privée, au mépris des procédures ad hoc. Deux conseillers municipaux interviennent, stigmatisant les parents de l’école publique et remerciant chaleureusement le maire. L’une est parent d’élève de cette école: il y a là conflit d’intérêt !! L’Inquiétude d’un provisoire définif se confirme, puisque pour cette conseillère municipale, «la désaffectation est le moyen de régler de manière pérenne l’hébergement de cette école.. »


Déclaration de la conseillère municipale commentée

Avis de désaffectation, vote avec conflit d'intérêt car au moins une conseillère a son enfant dans cette école.


Il n’est fait aucune mention de la pétition signée par la quasi-totalité des familles de l’école publique et remise au maire à la veille du Conseil municipal.

Les parents de l’école publique sont traités avec le plus grand mépris par le maire et son adjointe aux affaires scolaires à travers différents courriers, dont l’un envoyé à chacune des 300 familles signataires de la pétition !! Aucune précision n’est donnée sur la date de récupération des locaux, pas plus qu’il n’est répondu précisément aux demandes d’information sur le financement de cette école et de l’enseignement privé en général par la ville ( recours gracieux)


Lettre de recours gracieux et réponse du maire

Lettre du maire commentée

Courrier recommandé envoyé le 19.10.11 à M le maire, sans réponse au 16 novembre

Réponse de la mairie à tous les pétitionnaires ! nos commentaires en rouge

Courrier de l'adjointe de M le maire du 12.10, ça balance pas mal

Courrier recommandé à Mme l'adjointe (le 19.10) sans réponse au 16/11


La cabale médiatique s’accentue, relayée sur le site internet du Populaire du Centre et donnant lieu à un forum

Article du populaire du 1er octobre: les parents d'élèves de Landouge sont des égoïstes !!!

Y a t-il un modérateur au populaire du centre ?

Tout comme le droit de réponse jamais publié à ce jour

L’heure du choix.

les posts des parents de l’école publique sont censurés

Dans les mêmes temps, 9 oct, un article nauséabond apparaît sur un site du Parti de la Nation occitane, dont le vice président et ancien président de l’école privée limougeaude est co-président. Le 7 oct on retrouve sur un forum sa conception de la cohabitation public/privé appelant à la signature d’une convention

L'inquiétant Monsieur B. , http://ecolepublique87.over-blog.com/pages/Linquietant_Monsieur_B-5986280.html


3ème acte : Pendant les vacances de la Toussaint, la Mairie pose un portail, ce qui permet à l’école privée d’avoir sa propre cour ; Les 300 élèves de l’élémentaire retrouvent ainsi l’intégralité de leur cour et les préaux; il reste à récupérer la salle de garderie/activités d’éveil ; les petits de maternelles de la garderie du soir étant toujours parqués dans le hall inadéquat de l’école.


Pose du portail, cour mise à disposition de l'école privée à partir du 14.11

http://ecolepublique87.over-blog.com/article-pose-du-portail-cour-donnee-a-l-ecole-privee-87473150.html

http://imageshack.us/photo/my-images/832/landougeecolemaintenant.jpg/


Les parents restent donc plus que jamais mobilisés pour récupérer l’intégralité des locaux.
Il en va de l’intérêt de leurs enfants pour  le temps périscolaire : garderie et activités d’éveil comme pour le temps scolaire (les anciens locaux offrant des possibilités de salles audio-visuel et arts plastiques que ne permettent pas les  nouveaux bâtiments créés en 1989 ; de même qu’une possibilité de salle de classe supplémentaire qu’exigera l’accroissement des effectifs dans 2 ans: 75 élèves en CP!)

·Tract 18 nov

Les parents de l’école privée quant à eux ne se satisfont pas de leur nouvelle cour, et viennent s’en exprimer sur le blog de l’école publique de Landouge, donnant lieu à des échanges édifiants, sans toutefois donner plus de précision sur le pourquoi de cette impossibilité à réintégrer leurs anciens locaux n’ayant pourtant subi qu’un banal dégât des eaux quasi réparés à la rentrée (selon constat d’huissier)


Les dégats réels des anciens locaux de la Calandreta

 

 Le 10 novembre: Le collectif des parents d'élèves de landouge décide donc de rencontrer les élus Régionaux du groupe Limousin Terre de Gauche qui votent systématiquement les subventions pour le fonctionnement de cette école privée. Ils interpellent notamment élus sur l'illégalités des subventions et le statut privé d'école volontairement appelée "associative".

 

le 25 novembre: une commission permanente  se tient au Conseil Régional au cours de laquelle il est question de voter  le " PROJET DE CHARTE DE COOPÉRATION INTERRÉGIONALE ET TRANSFRONTALIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DE LA LANGUE OCCITANE OU LANGUE D’OC" . Les élus de Limousin Terre de Gauche y relèvent dans l'article n°3 la phrase suivante:


" Soutien aux acteurs qui agissent pour le développement de l’enseignement bilingue
public, associatif ou privé (enseignement à parité horaire ou par immersion)" .

 

Edifiant!

 

Fin novembre: une vitre est brisée par un jet de pierre à la calandreta, immédiatement les parents d'élève de l'école publique de Landouge sont assimilés aux coupables dans un article de "l'écho" par M. Leray, lui même ! Consternant!

 

Décembre: 

le 2 décembre: deuxième réponse du Maire de limoges.

 

Nouvelle opération de communication avec la plantation de l'arbre la laïcité  et la parution d'un nouvel article dans la presse locale de la part de La Calandreta, où une définition fantaisiste de la laïcité est donnée par le même M. Leray.

 

> http://ecolepublique87.over-blog.com/article-l-arbre-qui-cache-la-foret-92012842.html


 le lendemain, une matinée "portes ouvertes" où le Diacre du quartier était invité a eu lieu. Aucun parent de l'école publique de Landouge ne s'est déplacé malgré l'inondation de tracts sur le parking !

 

4ème acte:


10 février : Conférence d'Eddy Khaldi à limoges sur le thème de la laïcité lors de laquelle les représentants de l'école privée se sont tristement illustrés > lire le compte-rendu

17 février: Les parents d'élèves de l'école publique de landouge ont organisé une conférence-débat  "la laïcité d'hier à aujourd'hui : présence de Michel Godichaud dans l'école > lire le compte-rendu   , l'intégralité du débat en vidéo à cette adresse  http://www.dailymotion.com/mauman87#video=xov0zz

 

Pendant ce temps la municipalité de Limoges continue d'installer cette école et de satisfaire le moindre désir de la Calandreta : les aménagements n'en finissent pas aux frais du contribuable et grâce aux services techniques de la mairie. Le comble étant le panneau à l'entrée de la  cour attribuée à cette école portant la mention: "Groupe scolaire de landouge"! > http://ecolepublique87.over-blog.com/article-et-pour-quelques-de-plus-99653028.html

 

La désaffectation des anciens locaux, non encore votée définitivement par le Conseil municipal, devrait l'être au prochain CM....

Le bureau local FCPE conservera t-il ses locaux ?

En attendant, nos enfants de maternelle sont toujours parqués dans le hall , jouant sur des tapis de sol, enjambant les parcours de motricité, en guise de garderie depuis 7 mois...

Les enfants de l'élémentaire (environ 200 !) ont du rester assis dans le hall, au moment de la pause de méridienne, sans bouger, sans faire de bruit pour ne pas déranger le soutien scolaire à côté pendant les grands froids ! Force est de constater malgré ce que peut affirmer le Maire, il a bien été retiré quelque chose à l'école de landouge!

 

5ème acte:

 

Déménagement de la Calandreta Lemosina le 11 juillet 2012

 

A lire également:


Forum :

·  En quoi l'installation de cette école privée est-elle une atteinte à la laïcité ?  - Voir les 5 commentaires

·   Courrier recommandé à Mme l'adjointe (le 19.10) sans réponse au 16/11 - Voir les 9 commentaires

·  Les propos calomnieux du Populaire du Centre - Voir les 3 commentaires

·  Les dégats réels des anciens locaux de la Calandreta - Voir les 3 commentaires

·  Une école privée spolie les enfants d’une école publique à Limoges, grâce à la nomenklatura locale. - Voir le commentaire

·  Espaces spoliés par l'école privée du 2.09 au 14.11 (voir la pose du portail après le 14.11)) - Voir les 3 commentaires

·   L’heure du choix. ...- Voir les 6 commentaires

·   En quoi l'installation de cette école privée est-elle une atteinte à la laïcité ? - Voir les 5 commentaires

+ Rappel des fondamentaux

·  A propos de tolérance...

·  En quoi l'installation de cette école privée est-elle une atteinte à la laïcité ?


Défaillances de certains

La FCPE départementale reste sur sa position en faveur d’une cohabitation public/privé avec l’école occitane

(voir déclaration de son président dans l’article du Populaire du 1er octobre)

Ceci au nom d’une soi-disant primauté de la motion FCPE pour l’enseignement des langues régionales, sur la motion « L’argent public pour l’école publique », motions  prises lors de son dernier congrès

Motion de la FCPE nationale du 17 juin 2011 sur l'enseignement des langues régionales

http://ecolepublique87.over-blog.com/article-motion-de-la-fcpe-nationale-du-17-juin-2011-sur-l-enseignement-des-langues-regionales-89327866.htm

Congrès national FCPE 11,12 et 13 juin 2011,
>
http://ecolepublique87.over-blog.com/article-congres-national-fcpe-11-12-et-13-juin-2011-89398464.html

 


Une question d’envergure nationale,

Pourtant, il s’agit bien d’une question  nationale,

1) ces financements sont totalement illégaux (cf ci-dessous)

2) ils font courir le risque que d'autres, confessionnels ou pas frappent à la porte
3) ils sont d’autant plus inacceptables dans un contexte de restrictions budgétaires frappant durement le public

D’autre part, le cas de Limoges-Landouge n’est pas le seul ; cf le cas de Louannec, copié-collé

Attaques en règle des écoles privées à la rentrée 2011


Le Conseil local lance donc un appel à soutien et à éclairages aux organisations laïques et aux partis politiques

                Questions posées sur le site du parti socialiste - Réponses reçues...


D’ores et déjà, ils remercient les contributeurs ci-après pour leurs éclairages et leurs soutiens:


· Danièle Dugelay, Libre penseuse, « Attention_une_ecole_peut_en_cacher_une_autre »,

http://ecolepublique87.over-blog.com/pages/Attention_une_ecole_peut_en_cacher_une_autre_de_Daniele_DUGELAY-5951594.html

Attention une école peut en cacher une autre, de Danièle DUGELAY

· Claude Barratier,  « L’enjeu de 2012 »

http://ecolepublique87.over-blog.com/pages/Lenjeu_de_2012_article_de_M_Claude_Barratier-5958408.html

& Langues régionales à l’école publique : attaques sournoises, http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=103502&id_forum=3112479

· La Libre Pensée 87,
> http://ecolepublique87.over-blog.com/pages/La_Libre_Pensee_sest_exprimee_sur_la_situation-5958699.html  
  L'Association Nationale des élus Amis de la Libre Pensée

>http://ecolepublique87.over-blog.com/pages/Soutien_de_LAssociation_Nationale_des_elus_Amis_de_la_Libre_Pensee-6589779.html