Une pandémie frappe de plein fouet les élus limousins : la financite aigue de l’enseignement privé.

Publié le par ecolepublique87

pièce 1

 

Au secours !!! une grave maladie atteint les élus de la région Limousin. En effet, après M Rodet qui qualifie la Calandreta d’école laïque et gratuite, on voit que cette maladie a également touché M Denanot, qui subventionne les lycées privés en leur payant des livres. Comme le souligne M Stéphane Lajaumont, il paiera bientôt leurs livres de messe, Amen !

Il est vrai qu’en Corrèze, un personnage oublie qu’il oublie. Il serait peut être intéressant de faire une étude épidémiologique sur ce phénomène limousin.

Circuler il n’y a plus rien à voire, sinon, des élus qui ont perdu leurs convictions, oublié l’histoire de la famille politique dont ils son t issus et le sens réel de leur engagement initial.

A moins que ce choix politique n’ait été dicté que par pure facilité d’accession au pouvoir dans la région, dont les électeurs votent systématiquement la liste socialiste, quelque soit l’élection ! ( honni soit le vote utile).

Je suis sûr que M Denanot aura bien vérifié, grâce à sa méticulosité et son perfectionnisme reconnu, que l’ensemble des livres sélectionnés par les établissements privés d’enseignement respecte scrupuleusement les programmes officiels, et qu’ainsi il évitera, par exemple, l’achat d’un livre de Science et Vie de la Terre teinté de théorie créationniste. Il serait bien dommage que l’argent public soit utilisé pour répandre de telles inepties.

Et oui, M Denanot, votre maxime limousine préférée « Les vaches se garderont seules dans le pré » *n’est pas totalement adaptable au monde de l’éducation.  

·         *Confère discours au meeting de Pierre Moscovici à limoges le mardi 21 Février, Salle Jean Moulin.

 

Maryline Maureil Théodore Manesse

Commenter cet article