Le travail de sape contre l'école de la République est engagé depuis longtemps

Publié le par ecolepublique87

Et voici où nous en sommes...

Ainsi, en 2009, dans une région voisine certains ont déjà dénoncé le communautarisme et modèle libéral de l'école.

 

Voici un article du 24.06.2009 paru dans la dépêche du midi.

Carcassonne. Coup de gueule contre les écoles associatives

L'UNSA monte au créneau sur le sujet de la Calandreta


Rémy Sirvent, secrétaire départemental de l'UNSA prend une position ferme contre la Calandreta et le jardin d'enfants Steiner. 

 

 

 

 

 

Les jardins d'enfants des écoles Steiner et l'expérience associative de la sorte tentée à Limoux ou cet autre projet d'école associative de la calandreta à Sigean hérissent le poil de l'UNSA. « La maternelle est aujourd'hui attaquée. Or pour faire face à la montée des communautarismes, la seule solution, c'est l'école publique laïque. C'est la seule qui garantit la neutralité et la mixité sociale », martelle Rémy Sirvent, le secrétaire départemental de l'UNSA. Et pour bien enfoncer le clou, de préciser que « 94 % des enfants handicapés sont scolarisés dans les écoles publiques ». Sur la calandreta, s'il rejoint la position de nombreux enseignants et chercheurs sur les bienfaits du bilinguisme, « Ce qui me gêne, c'est le communautarisme. Les occitanistes feraient mieux de défendre l'école publique! ». Et de prôner le développement de cette filière au sein de l'Éducation nationale. Reste qu'à Carcassonne, entre l'école maternelle Berthelot et le collège Varsovie, tous deux enseignant l'occitan, la chaîne est interrompue. Seule solution pratique: l'école de la Calandreta de la Cité. Et seule Lézignan propose un enseignement continu du 1er au 2nd degré. Quant à la méthode Steiner, que le syndicaliste taxe ni plus ni moins que de « secte », il se demande pourquoi l'inspection académique n'y met pas son nez. Au-delà de l'esprit « new-age et new-catharisme » qui le dérange, il pointe le fonctionnement de ces écoles privées, basé sur la sélection. « Or moi, je prétends que le seul rempart contre le communautarisme, c'est l'école laïque. On veut nous imposer le modèle anglo-saxon mais la communauté porte en elle l'affrontement communautaire ».


lien

Commenter cet article