Et pour quelques € de plus ...

Publié le par ecolepublique87

Voici quelques photos des dépenses publiques occasionnées par l'installation de l'école privée au sein des locaux publics.

Tout d'abord un très zoli panneau posé à l'entrée de la cour réservée à la Calandreta par les agents de la mairie de Limoges, qui contribue à l'ambiguité de la situation.

 

panneau-groupe-scolaire-copie-1.jpg

On apprend donc que la Calandreta fait partie pour la mairie de l'école publique. C'est magnifique, on vit déjà dans le service assurant des mission d'enseignement privé/public unifié. Quelle est l'étiquette politique de Monsieur le Maire ? Pense t-il anticiper l'école du socle, visant à mutualiser les moyens à l'aveugle ?

En tant que fonctionnaires d'état et parents d'élève du public nous sommes profondément choqués par cette initiative et ce symbole inacceptable de confusion public privé.

Si on voulait entretenir la confusion dans les esprits on ne s'y prendrait pas mieux ...ou comment faire de la communication sans trop d'efforts !

 

Quelques clichés ensuite de tout nouveaux tout beaux extincteurs intallés par les services techniques de la mairie.

preau1.jpg

preau-2.jpg

Un petit zoom pour le plaisir ...

extincteur.jpg

Nous serions bien intéressés de connaitre le coût de ces équipements de sécurité aux normes. Il est vrai qu'ils sont indispensables, vu les connections électriques hassardeuses  réalisées par certains membres de l'école privée, qui font régulièrement sauter l'installation électrique.

portail.jpg

Enfin, le portail, qui serait issu d'une récupération d'après les services de la mairie.

Nous n'avons pas pris les nouvelles serrures, les équipements anti pince-doigts, dont l'école maternelle publique n'est même pas équipée, et la réfection des peintures des salles.

Tout cela nous semble être des dépenses tout de même importantes pour une installation provisoire.

Il est vrai qu'en terme de sécurité il ne faut pas mettre les enfants en danger. Dans ce cas, pourquoi la mairie n'a t-elle pas opté pour une autre solution ?

Nous rappelons que c'est grâce à l'argent du contribuable que tous ces équipements ont été installés pour une minorité.

Nous rappelons également que de l'amiante est présente dans la salle de motricité de l'école maternelle publique, qu'en est-il de la sécurité et du traitement de ce problème par la mairie? Il semblerait que les priorités des uns ne soient pas celles des autres !

 

Maryline Maureil Théodore Manesse

Commenter cet article