Espaces spoliés par l'école privée du 2.09 au 14.11 (voir la pose du portail après le 14.11))

Publié le par ecolepublique87

ecole-vue-du-dessus.jpg

Commenter cet article

Virginie Marrier 29/11/2011 22:51


Pour commencer, j'aimerai vous poser une question : votre nom est-il


écolepublique87 ? Alors merci d'assumer pleinement vos propos !!!


Pour ma part je ne suis ni maman d'un élève de l'école publique ni celle du privée, une simple habitante de Limoges qui suit l'actualité.


Vos commentaires font peur, et j'aimerai connaître la cause réelle de votre combat ! Passer autant de temps à détruire une école, car oui c'est ce que vous faites, est pour moi hallucinant !
Auriez vous enfin trouvé un but à votre vie ? Les enfants de l'école publique sont ils réllement moins bien encadrés et éduqués depuis l'arrivée de l'école privée ? Je ne pense pas car je
n'entends que votre voix, pas de manifestation connue des parents, d'ailleurs très peu commentent votre blog, non ? Très peu vous soutiennent je crois. Et j'ai l'impression que cette minorité,
qui ne porte pas la parole du plus grand nombre, fait beaucoup de dégâts malgré tout. Savez vous au moins ce qu'en pensent les parents ? La majorité biensûr ! Vous seriez peut être surpris...


Voilà une bien mauvaise image que vous donnez de l'école de la République en tout cas ! Une école qui porte la langue de notre région va peut-être s'éteindre bientôt  A CAUSE DE VOUS ! Meme
la mairie aura au moins, elle, essayé de l'aider dans cette épreuve (ce que vous lui reprochez d'ailleurs) Sachez en tout cas que vous déservez votre école en réagissant ainsi, ça fait de la
mauvaise pub !


Vous me faites de la peine.

ecolepublique87 02/12/2011 22:50




UNE MISE AU POINT S'IMPOSE

Madame,


Je suis la vice présidente des parents d'élèves de l'école de Landouge.





Vous vous insurgez de l'existence de ce site, et bien sachez qu'il exite pour informer les parents qui sont nombreux, quoique vous en pensiez, à vouloir savoir
ce qui se passe dans leur école!!!!!!!!
Il est tenu par des parents qui ne font pas partie du bureau de l'association des parents d'élèves, mais dans notre école, sachez-le madame, lors de toutes nos réunions, les courriers émis
et reçus par l'association sont à la disposition de tous les parents de l'école; une petite notion qui s'appelle la transparence dans une démocratie......
Je n'ai posté de commentaires que deux fois sur ce site lorsque j'ai été nomémment mis en cause par un des nombreux commentaires de parents de la calandreta; parce que soyons honnêtes
madame, qui commentent sur ce site si ce n'est les parents de l'école privée
Vous vous présentez comme une habitante suivant l'actualité, alors très bien vous devez donc lire attentivement ce site, car les comptes-rendu de la presse peuvent parfois être
....non-objectifs, quand par exemple un journaliste écrivant dans son journal sur cette installation a son enfant dans cette école privée! Voilà pourquoi ce site existe, madame, pour
rétablir 2 ou 3 vérités! Surtout quand cette même presse refuse de publier notre réponse. Quant au déversement de haine dont font preuve certains commentaires, je vous laisse seule lire de
qui ils émanent... les propos insultants, affirmés sans preuve, ce n'est pas notre "tasse de thé"...cette "guerre" que veulent certaines personnes mal-intentionnées ne nous interesse pas,
nous ne voulons  pas répondre à ce "vilain jeu";





 



Comment qualifiez-vous les insinuations dans la presse et sur ce blog sur le fait que nous serions responsables des dégradations subies par la Calandreta? Je vous
ferez remarquer que sur notre blog FCPE nous avons comdamné cet acte, sur ce site aussi d'ailleurs.

Notre position n'a jamais varié : "école publique fonds publics, école privée fonds privés" et c'est à ce titre là que notre seul interlocuteur reste la mairie.



>


Puisque vous émettez un jugement sur l'intérêt et le nombre de parents qui se sentent concernés par cette situation, je vous convie à une prochaine réunion où vous
pourrez juger que notre combat n'est pas contre la calandreta mais contre le financement public d'une école privée. Nous ne voulons pas payer l'école d'une minorité à 15 par classe dont les
parents ont fait un choix pédagogique et régionaliste. Nous ne condamnons pas ce choix, nous ne voulons pas le payer c'est totalement différent; libre à eux de choisir leur mode d'éducation
pour leurs enfants mais la collectivité ne doit pas en payer le prix!

Et quand à la mauvaise pub, je crains que vous ne vous soyez trompez d'enseigne, l'école de la république ne fait pas de pub, elle ne cherche pas de clients.......

Bonne information






PETIT Gaëlle



Elise Hôte 22/11/2011 00:33


Pourriez vous publier mon précédent commentaire, merci d'avance !

ecolepublique87 22/11/2011 00:50



C'est fait, c'était l'avant dernier, il est de toute beauté, celui là c'est le dernier, Bravo !!!



Elise Hôte 21/11/2011 23:06


Au vu de votre réponse, votre réaction, dans cette hypothèse vous feriez preuve de discrimination...( Et la discrimination, qu'elle soit
volontaire ou inconsciente, porte atteinte, à l'égalité des droits,
à l'égalité des chances, mais aussi à l'égalité des devoirs de chacun.) ainsi que de ségrégation (Action de séparer quelqu'un ou quelque chose d'un ensemble).


Voici ma dernière intervention sur ce forum... Une de plus serait vous donner une importance que vous n'avez certainement pas !!!

ecolepublique87 22/11/2011 00:48



Ce commentaire m'a été réclamé par Mme Hote. Je ne comprends pas pouquoi.


Je parlais juste de responsabilités parentale et professionnelle que sont les miennes.


Elle confond tout et en profite pour placer de bien vilains mots dans un contexte peu adapté.


Enfin, elle a raison, ce sera son avant dernier commentaire, promis juré !!!



Elise Hôte 21/11/2011 22:44


Pour votre gouverne :


FRIGIDE, adj.
A. Vx ou littér. Froid.
1. Synon. de froid. On rentre au trot. Dans la grange, on ne touche plus en tâtonnant que des choses et des formes trempées, humides et frigides (BARBUSSE,
Feu, 1916, p. 149)


Trésor de la Langue Francaise


Ce mot est donc tout à fait adapté dans la phrase de M. Montassier.

ecolepublique87 21/11/2011 23:40



Très bien, Merci.



Elise Hôte 21/11/2011 18:56


Exemple : IMAGINONS une association de...majorettes ou de ce que vous voudrez. Dans ses statuts, cette association précise qu'elle est apolitique. Ma fille est inscrite dans cette association.
J'apprends que le secrétaire de l'association est vice président du Front National... Est ce pour autant que je vais en déduire que ma fille et les autres enfants sont instrumentalisées ? Non,
puisque les statuts de l'association sont explicites à ce sujet ! Peut être serais-je un peu vigilante pendant un temps, mais si ce monsieur ne propage pas ses idées au sein de l'association,
alors, il n'y a pas de problème... De quel droit l'accuserais-je d'instrumentalisation ???!!!

ecolepublique87 21/11/2011 21:52



Et bien moi je n'imagine pas. Jamais je ne laisserais ma fille au main d'un pareil individu. D'ailleurs, posez vous la question, (c'est la première question que se pose tout personnel
d'inspection ou de direction d'un établissement scolaire) : est ce que je peux laisser mon enfant aux mains de cet individu ? Si vous faites passer un loisir (ou tout autre chose d'ailleurs)
avant la sécurité (j'entends le mot au sens large du terme) de votre enfant, et bien je ne peux pas tenir une discussion sérieuse avec vous !